lundi 12 septembre 2016

2ème chance...

Et voilà j'ai remis ça!

C'était le 18 juin et si je n'en parle qu'aujourd'hui c'est que l'expérience n'a pas été concluante.


Un mec inexpérimenté, pas forcément à mon goût physiquement et c'est ce qui fait l'échec de cette rencontre.

Ma priorité était clairement de me faire prendre et que ce soit mieux que la fois précédente, loupé. Des difficultés à bander et donc à me pénétrer auront gâché mon plan cul. Une bite pas d'assez bonne taille pour mes goûts, j'ai quand même eu l'occasion d'essayer la sodomie en tant qu'actif mais là encore ce fut un semi-échec.

Autant l'envie était forte, bien que j'étais assez anxieux d'accueillir chez moi, autant le résultat ne souffre d'aucune contestation, je ne me sens absolument pas bisexuel. L'envie des hommes à totalement disparu et je me rend compte qu'il est bien plus simple et excitant de me consacrer à mes relations avec ma copine, en ouvrant la porte au sexe inversé (pegging).

Pourtant en ce début septembre, certaines envies refont surface. J'aime le sexe anal, c'est un fait mais je reste quand même sur ma faim quand à mes relations avec des hommes. J'hésite donc à remettre ça mais ça sera probablement avec un mec ayant déjà une bonne expérience et dont le physique me convient fortement. Ce qui va donc m'amener à chercher peut-être plus vieux.

Pour une belle dernière?...

samedi 7 mai 2016

Les jours passent, les envies restent...

Et se font plus fortes?
C'est probable.

Ne faites pas attention à mes possibles fautes d'orthographe et d'écriture, j'ai tapé cet article comme il me venait sur mon portable et il mériterait sûrement une correction sur ordinateur que je ne lui ai pas encore apporté.

Plus d'un an et demi après avoir eu ma première expérience avec un mec c'est toujours la seule et l'unique, à mon grand regret.
Peser le pour et le contre n'a rien de simple et les envies - la libido en somme - peuvent être assez fluctuant. Pourtant je met tout ce temps à profit depuis ma première fois, je réfléchi, je pense, je salive, je bande, j'y pense encore et encore, je poste des annonces, je vais lire les blogs (les seuls auxquels je sois fidèle ArthurEstef, Quentin Mallet) et tout ça me mène à penser que je peux trouver mon compte là dedans.
Baiser simplement, sans prise de tête, en ayant un peu discuté de ce que je veux et juste repartir tranquille et sans soucis.


Mais ce n'est pas aussi simple que je le croyais, déjà parce que j'ai peur de tomber dans un traquenard et que je veux m'assurer le plus possible que je ne tombe pas dans un sale coup. Et puis je multiplie les touches très sérieuses sans pour autant que ce soit suivi d'effet et ça c'est très frustrant. Alors je ne renonce plus, après avoir eu des pistes chaudes fin mars avant un départ d'un mois à l'étranger, qui se sont soldées à mon retour par des relances sans réponses, je me lance désormais encore plus fort. Je multiplie les annonces, je cherche comment rencontrer sans éveillé de soupçons chez ma moitié, je complète mes différents profils de photos plus ou moins parlante et j'arrête de faire mon difficile (enfin j'essaye).

Finalement devenir bi est un chemin bien plus long que je ne le pensais et bien plus tortueux. Rien de simple mais après tout c'est aussi ça qui met du piquant à l'histoire. Et puis avec le temps j'instille petit à petit de nouvelles idées dans l'esprit de ma moitié et je finirais peut-être par réussir à vivre ce que je veux au grand jour (enfin a son jour à elle). Sans aucun doute ce jour là sera une grande étape mais peut-être aussi une grande délivrance.

mardi 8 septembre 2015

1 an plus tard

Bon réellement on y est pas encore, mais dans 10 jours on pourra arroser ma première expérience avec un mec (ou pas...). Quoiqu'il en soit un an plus tard je veux replonger et je m'y met vraiment. Les prises de contacts se refont, les discussions se lancent et les photos se partagent.


Il va être bien plus simple de relancer la machine, vivant en couple ce n'est pas toujours simple de pouvoir s'éclipser pour aller coquiner entre mecs mais en cette nouvelle année scolaire (et oui les études, encore et toujours) ma moitié doit me laisser seul toutes les semaines et je vais donc en profiter un maximum! Peut-être pour recevoir mais surtout pour être libre de voir qui je veux à peu près quand je veux. Et puis surtout l'excitation qui était en dent de scie, les interrogations, tout ça s'estompe peu à peu et je veux profiter d'une sexualité débridée. Remettre le couvert avec un mec, histoire de comparer déjà et puis me montrer plus ouvert avec ma copine afin d'assouvir mes envies même avec elle (le plus possible évidemment).

Mes envies n'ont pas changés mais j'ai envie d'une expérience complète, être passif encore une fois et devenir actif. Il est vrai que je ne cherche pas vraiment la tendresse d'un mec, ses caresses et autres, c'est plutôt l'excitation du sexe avec un homme qui me mène. Et le sexe anal n'est pas seulement une affaire de gays ou de sexe entre mecs bi/hétéro, pourquoi ne pas se faire plaisir tout simplement. Il est vrai qu'avoir une copine très ouverte d'esprit et aimant le sexe autant que moi aide beaucoup à s'y retrouver l'un l'autre. En espérant avoir de bonnes choses à raconter d'ici peu... ;)

lundi 25 mai 2015

J'en veux plus...

Et voilà une énième complainte, je veux remettre ça mais je n'y arrive pas !
C'est pas faute de chercher assidûment (plus ou moins) mais rien ne me convient. Je ne sais pas si c'est moi qui ai des critères trop restrictif, je cherche un plan où je puisse être tour à tout passif puis actif avec un mec assez bien monté et de moins de 30 ans. J'avoue que ça limite pas mal les possibilités mais ça doit bien exister les mecs comme moi, qui souhaite juste un petit plan cul pour en découvrir un peu plus et sortir de leur routine hétéro ?! A croire que non ou juste que nous n'arrivons pas à nous croiser (ce qui est fort probable aussi). Il me faut sans doute faire des efforts mais il le faut aussi jongler avec ma vie officielle et là c'est pas aussi simple que ça de faire des concessions.
Quoiqu'il arrive il faut que je remette ça, j'en ai terriblement envie, repenser à ma première (et malheureusement seule) expérience me laisse un sentiments d'inachevé et j'ai l'impression de ne pas avoir été au bout des choses (sans mauvais jeu de mot).
Je ne manquerais pas d'en reparler ici quand j'aurais enfin refranchi ce très bon cap du sexe entre mecs.

samedi 4 avril 2015

Occasions ratés...

Quelle déception! Tout avait été prévu, planifié, la rencontre était quasi assurée et là mon corps me fait défaut! Un mal de dos intense et insoutenable me clouant quasiment au lit et me privant d'une rencontre qui devait s'annoncer comme un superbe plan cul.
Nous étions sur la même longueur d'onde, les mêmes envies, accord total sur des points qui ne m'excite absolument pas d'après ma première expérience (ça peut changer dans le futur). J'avais trouvé le partenaire idéal, un accord parfait entre nous et nos envies mais rien ne se passera.

Je lui ai pourtant dit que c'était totalement indépendant de ma volonté et surtout à total contre-coeur mais (et je m'en doutais) je n'ai plus aucunes nouvelles et je crois que j'ai perdu ce possible (très bon) plan cul.

C'est une véritable grande déception puisque j'avais enfin trouvé un mec qui correspondait à ce que je cherche et que ça me semble compliqué de retrouver quelqu'un comme ça...